jeudi 2 février 2012

...

13 commentaires:

Eliane a dit…

J'apprécie beaucoup ce dessin Christian !

Zazou - Isa Ghestem a dit…

c'est triste de voir encore cela....et ce n'est pas prêt de s'arrêter malheureusement! Ton dessin est très parlant certains "grands" qui nous gouvernent devraient l'avoir sur leur bureau ....histoire de leur rappeler que ceux qui "sont assis derrière les bureaux" ne savent pas ceux "qui sont sans abris" et "sans manger" ce qu'ils vivent dans leur quotidien...Moi je l'ai su et j'ai eu de la chance de m'en sortir.....
Allez j'arrête pas envie de plomber la superbe ambiance sur ton site !!!

Anonyme a dit…

Cher Christian,
suis particulièrement sensible à ton abbé !
Savais-tu qu'à 20 ans, je faisais une expo photo chez les compagnons d'Emmnaüs à Peltre, près de Metz ?
L'abbé Pierre était là et on a mangé avec tous les compagnons autour d'une grand tablée genre les apôtres.
L'abbé m'a caressé ... les cheveux.
Depuis, je ne me lave plus.
Merci à toi et bises à vous !
dd Faber

Brigitte a dit…

Cricri, ton dessin est bouleversant.
Je trouve d'un seul coup complètement nazes voire même déplacées toutes ces conneries que je déverse sur ton blog et je ressens soudain comme un malaise de plaisanter toujours aussi outrageusement en faisant l'autruche alors que le contexte actuel demande plus de gravité. J' en ai même honte quelque part, tu vois ?

Zabounette a dit…

Oui, Christian, ton dessin est magnifique ! Oui, tu as raison, de temps en temps, de nous en balancer un comme ça dans les dents ! Oui, nous devons tous nous sentir concernés par ce qui se passe autour de nous ! Mais je suis sûre qu'aucun d'entre nous, ici, n'est insensible à la misère et la détresse et que nous essayons tous, plus ou moins souvent, avec les moyens dont nous disposons (pas forcément financiers... quelques boîtes de conserves à la sortie du magasin pour la banque alimentaire, un don aux restos du coeur ou à la fondation de l'Abbé Pierre,une signature sur une pétition,un peu de son temps, une oreille attentive, un sourire...)de faire avancer le schmilblick (sacré Coluche aussi!), parfois de se donner bonne conscience, mais c'est pas grave, c'est mieux que rien... Les problèmes sont tellement énormes que nous ne pouvons bien souvent pas faire grand chose de plus (surtout que certains d'entre nous rencontrent eux mêmes des problèmes)....alors Brigitte, Non ! Non ! Tu ne dois pas avoir honte ! Comme tu me l'as dit toi même, l'humour est une valeur sure et elle aide à rendre le quotidien plus agréable à vivre ou plus facile à supporter. L'humour, qu'il émane des dessins de Christian ou de nos conneries est pour moi un petit arc-en-ciel quotidien. Pourquoi étions nous tous groupés autour de l'ordinateur, deux dessins plus bas, en attendant Christian ? Parce qu'on en avait besoin ! Et il n'y a aucun mal à cela ! Et la bonne humeur et les sourires qui se partagent, c'est une aide et un don aussi... Bises à toutes et tous !

Christian Arnould a dit…

C'est la même personne qui déconne et qui est triste...Je suis la même personne et je n'ai pas honte...C'est sans doute ma tristesse (mélancolie) qui m'invite à faire de l'humour...Cela ne me sépare pas de ma douleur. (malheureusement)

Zabounette a dit…

Tu as dit en 5 lignes ce que je n'ai pas réussi à dire en 30 ! Voilà pourquoi les hommes sont moins bavards que les femmes : Ils vont à l'essentiel! ;-) Merci pour tout ce que tu nous donnes Christian !

Anonyme a dit…

Quand Humour rime avec Amour...
Il me tire les larmes des yeux ce magnifique dessin.
Chapeau bas l'artiste !

Anonyme a dit…

Comme l'avait si bien dit Boris Vian... "L'humour est la politesse du désespoir"...

Christian, cet humour que tu nous fais partager tous les jours, nous aide à créer ces liens humanistes dont nous avons tous besoin... Ces petits rendez-vous quotidiens (ou presque) ; ) ... sont des rayons de soleil qui nous permettent de nous "dépatouiller" avec la réalité... et on fait tous, comme on peut !
Brigitte, surtout pas de culpabilité, tes "déconnades" sont des soupapes térapeuthiques...

Une fois de plus, Christian, tu as su traduire, par ce dessin touchant, l'indifférence de notre société décadente !
Affectueusement,

Monique

Brigitte a dit…

Excusez-moi tous, mais je suis comme ça moi, trop réactive. Et surtout trop sensible.
Je sais, c'est pas évident à première vue à la lecture de mes commentaires ....

Cricri, ton dessin qui me bouleverse tant encore maintenant au moment où j'écris ces mots m' est arrivé comme ça en pleine poire juste après mes tirades de la vieille bigote obsédée sexuelle .

Il se serait passé du temps entre les deux je ne me serais pas sentie soudain aussi gênée.
Sans doute à cause de ta remise à l'heure des pendules d'un seul coup ?
Je n'aurais peut-être pas du vous exprimer mon malaise et garder ça pour moi. J'ai été vraiment stupide mais je ne sais pas pourquoi, fallait que ça sorte.

Je ne peux pas grand chose contre la misère du monde. Je fais cependant ce que je peux de la même façon que le décrit notre Zabounette pour rendre la vie moins morose . Un simple mot gentil à la caissière du supermarché, un sourire, une petite plaisanterie avec les gens dans les magasins ou dans le bus parfois, et toutes ces petites choses dérisoires de la vie qui apportent un peu de baume au cœur .

Bisous à toutes et à tous.

Brigitte a dit…

Cricri, remets-nous vite un dessin marrant pour notre bien à tous !
J'avais chassé mon naturel, mais j'ai hâte qu'il revienne au galop !!

Zazou - Isa Ghestem a dit…

Bravo Zabounette pour ton (long) commentaire! Ce n'est pas grand chose mais ça peut être énorme pour la personne qui le reçoit! pas besoin de tant faire...même pour ceux qui ne peuvent pas financièrement juste un sourire, un mot gentil....

Anonyme a dit…

« C'est la même personne qui déconne et qui est triste.. »

+1 comme on dit sur les faux rhums

G