mardi 31 janvier 2012

Cul pabilité...

15 commentaires:

Anonyme a dit…

Ou SM d'un certain genre...

G

La présidente de la Ligue des bien-pensants a dit…

Monsieur Cricri,

Moi aussi je m'auto flagelle, ça fait mal mais c'est moins emmerdant que de réciter les 500 Pater et 800 Ave que le curé m'a ordonné de réciter en pénitence.
Et puis ça fouette le sang, YES !!!

Comme je vois que vous faites la même chose que moi, on peut peut-être se filer un rencard à Séville le jour du vendredi saint dans la procession des pénitents ?
Je n'ai pas l'intention de m'y attarder bien longtemps dans cette procession....

A moins que vous n'ayez d'autres chats à fouetter, si les vôtres n'ont pas été sages ?


Signé Madame Brigitte, pédégère

Brigitte a dit…

Tricheur, Cricri !! J'ai bien vu en bas à droite le tube de Rouge Baiser avec lequel tu as dessiné ces fausses traces de coups de martinet !!

VANGAUGUIN a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
VANGAUGUIN a dit…

prochain épisode: les verges? :-)

(et le mot de passe que je dois taper: "mante"... Ca ne s'invente pas... religieuse, comme de bien entendu...)

Zabounette a dit…

Je suis, pour dire comme les djeuns, morte de rire !!! Vlatipaknotre Cricri se flagelle! Flagelle ? Ses souvenirs d'enfance seraient ils remontés si loin , quand il n'était encore qu'un petit tétard ? ;-)

Zabounette a dit…

Ah moins que je ne me trompe, je pense qu'il aurait besoin de se mettre ovaire ;-)

Brigitte a dit…

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la reproduction des Primates sans jamais oser le demander est sur le blog de Monsieur Cricri !!

Anonyme a dit…

Epilogue de cette histoire... la lucidité d'Eliane est très révélatrice ! (trop drôle le dessin) ; )

Monique

Christian Arnould a dit…

:-)

Zazou - Isa Ghestem a dit…

Eh bé mon com? pfffuit parti!
je disais que Brigitte était "oeil de lynx" pour avoir vu le rouge à lèvre!!!et puis autre chose mais je ne me rappelle plus.....malin ça!

J C a dit…

- Ah, réminiscences joyeuses et douces d'une enfance heureuse où la
lueur feutrée de la cave familiale était sublimée par les caresses du knout, ou à défaut du martinet, voire du nerf de boeuf. Ah, merci Christian de nous remémorer ce délicieux cher passé!...

Christian Arnould a dit…

Et le pain frais chez la boulangère à la sortie de l'école à Malzéville!..

Christian Arnould a dit…

Zazou, c'est toi le commentaire supprimé?..Fausse manip"? En tout cas, c'est pas moi!

Zazou - Isa Ghestem a dit…

ben justement je n'ai pas eu l'impression de faire une fausse manip....bah pô grave...